Une oreille boursoufflée

Une femme, âgée de 46 ans, était adressée en service de médecine interne en 2022 pour un œdème inflammatoire de l’oreille gauche avec perte des reliefs du pavillon. Elle présentait comme principal antécédent un lupus érythémateux systémique diagnostiqué en 2018 avec présentation initiale articulaire et hématologique (thrombopénie, leucopénie), anticorps anti-ADN et anti-SSA positifs, traité par hydroxychloroquine au long cours et corticothérapie systémique lors des poussées. L’examen retrouvait un œdème inflammatoire localisé au pavillon de l’oreille avec disparition des reliefs de l’hélix. Ce tableau évoluait depuis 6 mois et était survenu quelques mois après la pose d’un piercing. La patiente rapportait par ailleurs des épisodes de dysphonie et de douleurs sternales fréquents. Elle avait également présenté un épisode d’épisclérite bilatérale spontanément résolutif. Le bilan biologique retrouvait un hémogramme, des fonctions rénale et hépatique normales, une protéine C réactive négative, une électrophorèse des protéines sériques normale, des anticorps anti-nucléaires positifs supérieurs au 1280ème avec anti-ADN négatifs, anti-SSA positifs, facteur rhumatoïde positif (ce qui n’était pas le cas lors du diagnostic de lupus en 2018), un complément non consommé, des anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles négatifs. L’analyse histologique de la biopsie de l’oreille montrait une dégénérescence élastosique du cartilage associée à des remaniements inflammatoires péri-cartilagineux, sans dépôts en immunofluorescence.

 

Vous devez répondre à toutes les questions.

Quelle pathologie évoquez-vous en priorité devant le tableau actuel ?