Un purpura des jambes

Un patient de 33 ans, est adressé des urgences pour un purpura ecchymotique des membres inférieurs remontant jusqu’aux cuisses, s’aggravant à l’orthostatisme, évoluant depuis 10 jours environ. Depuis 48h, le patient décrit l’apparition d’un caractère bulleux et nécrotique des lésions cutanées. Il se plaint également d’arthralgies des chevilles. Il n’a pas de fièvre, de troubles de la conscience, ni d’autres douleurs, mais il a perdu 3kg en 10 jours. L’interrogatoire vous apprend également qu’il a pris de la roxithromycine 2 semaines auparavant pour une angine sans fièvre. Il n’a aucun antécédent médical ni chirurgical. Le patient est allergique à la pénicilline. Il travaille comme livreur de meubles, et n’a pas voyagé récemment. Il ne prend aucun médicament habituellement. La biologie révèle une hémoglobine à 14,8 g/dL, une hyperleucocytose à 11,97 G/L, des plaquettes à 433 G/L. Le bilan de coagulation est normal, de même que le ionogramme et la créatininémie. Il existe un syndrome inflammatoire biologique avec une CRP à 30 mg/L. Les prélèvements urinaires ne révèlent pas de protéinurie ni d’hématurie.

Vous devez répondre à toutes les questions.

Quel diagnostic vous semble le plus probable ?